Archives

le progres 180920 antoine laplasse belleville

Le Progrès – 20/09/18 – Antoine Laplasse, héros beaujolais

Le Progrès – 20 septembre 2018

BELLEVILLE – LITTÉRATURE

Didier Bazy s’est plongé dans l’histoire passionnante d’un aviateur originaire de Vernay qui s’illustra par ses prouesses dans les combats aériens.

« Ce fut un travail collectif avec Dominique Rouchon, c’est une fiction réaliste, tous les noms et toutes les dates sont vrais », précise l’auteur.
Célébration du Centenaire de l’Armistice
Le 22 septembre, le public pourra assister à la présentation du livre retraçant l’histoire d’un soldat du Beaujolais, as de la Première Guerre mondiale, Antoine Laplasse, né à Vernay. Son auteur, Didier Bazy, sera bien sûr de la partie.
Ce roman sort ce samedi 22 septembre. Il s’agit du premier d’une série de quatre livres consacrés à la célébration du Centenaire de l’Armistice aux éditions du Poutan.
Dominique Rouchon, qui en a écrit la préface, sera également présent. Étant un véritable historien des débuts de l’aviation en Beaujolais, il s’est aperçu de l’absence d’Antoine Laplasse sur le monument aux morts de Vernay où il était né en 1883. Il a alors alerté le maire de la commune, Didier Bazy. Celui-ci s’est employé à réparer cette injustice. Une belle cérémonie a été organisée le 11 novembre 2010 en présence de plusieurs généraux et de nombreux élus du Beaujolais.

Antoine Laplasse, héros beaujolais de la Grande Guerre, revenu à la lumière.

Lire la suite…

Article d’Anne Cordon-Fabrège • Le Progrès/Beaujolais/Villefranche-sur-Saône – 20 septembre 2018

À lire également :
“Quatre ouvrages pour célébrer le centenaire de l’Armistice”

À l’occasion de la présentation du livre, le 22 septembre, Jacques Branciard, le directeur des éditions du Poutan, en profitera pour présenter en avant-première trois autres nouveautés sur le même thème, la Première guerre mondiale :
765 km de Front , de Denis Deligant et Pierre Martel.
Une Guerre de Pépère, d’Olivier Charrin, illustré par Laurent Corvaisier.
Les Femmes dans la Grande Guerre, de l’historien Jean Étèvenaux.

Ces 4 livres donneront lieu à d’autres présentations dans le Beaujolais à Arnas, Belleville, Beaujeu, Chambost-Allières, Le Bois-d’Oingt, Poule-les-Écharmeaux et Belleville.

Publié le 23 septembre 2015
Le Patriote 11/10/18 - 3 ouvrages pour le centenaire de 1918.

Le Patriote 11/10/18 – Ouvrages pour le centenaire 1918.

Le Patriote Beaujolais – 11 octobre 2018

ANTOINE, ANDRÉ, PIERRE ET LES AUTRES… TROIS OUVRAGES POUR LE CENTENAIRE DE 1918.

Les éditions du Poutan publient plusieurs livres avec à la clé des témoignages poignants de ceux qui ont fait la Grande Guerre :

Denis Deligant765 km de front.
765 km de Front , de Denis Deligant et Pierre Martel, qui relate les véritables exploits du Capitaine Mailler, lié aux communes de Chambost-Allières et de Poule-les-Écharmeaux, tout au long du premier conflit mondial. Issu du rang, simple adjudant en 1914, André Mailler, fait rarissime, terminera la Première guerre mondiale avec le grade de capitaine.

Didier BazyAntoine Laplasse – Enfant du Beaujolais – As de la 1ère Guerre mondiale
Antoine Laplasse est né à Vernay, dans le Beaujolais en 1883. Il a appris le métier de tonnelier à Belleville. Passionné par les avions, il réussit à passer son brevet de pilote en juillet 1914, juste avant  le déclenchement de la Première Guerre mondiale
Il s’illustre dans les combats aériens au point  de compter parmi les As de de l’aviation. Il est abattu le 22 août 1918 aux prises avec une escadrille de Fockers allemands.

Olivier Charrin Une Guerre de pépère.
Une Guerre de Pépère , d’Olivier Charrin, illustré par Laurent Corvaisier, qui relate les tribulations d’un moblot caladois, Pierre Cotinnet, entre Épinal et Villefranche. Avec son amour du verbe et son regard affûté d’historien, Olivier Charrin donne une interprétation magistrale de ce carnet de la Guerre 14-18 exhumé récemment d’un grenier lyonnais. Caladois de naissance, Olivier Charrin est professeur d’histoire et corniste.

Le Patriote Beaujolais – Article de Laurence Chopart – jeudi 11 octobre 2018.

Le Patriote 11/10/18 – 3 ouvrages pour le centenaire de 1918.

Publié le 20 septembre 2015
#jenaipasportéplainte marie helene branciard la cause litteraire

#Jenaipasportéplainte Marie-Hélène Branciard – La Cause Littéraire 23/11/18

La Cause Littéraire – 23 novembre 2018

#Jenaipasportéplainte de Marie-Hélène Branciard, roman, fort, qui éblouit par sa pertinence et son humanité.

Ce polar est d’un genre discret et majeur. Discret parce qu’organisé en séries de discontinuités qui s’interpellent. Majeur comme un grand roman populaire. Il permet de traverser mille problématiques. Ici, le genre est maîtrisé à un point de limite tel que de grandes questions d’aujourd’hui (violence, homophobie…) sont abordées avec la crudité des faits juridico-policiers. Ainsi, le style trash et pudique. Ainsi, la virtuosité des registres d’écriture : le poème, le journal, la narration, les expressions hashtag et les communications arobase. Ainsi, des personnages authentiquement campés, réels, vrais, sensibles et touchants, si tant est que les cons authentiques (peu sensibles et peu touchants) aussi campent dans leur forteresse de méchancetés…”

Lire la suite…

#Jenaipasportéplainte Marie-Hélène Branciard – La Cause Littéraire 23/11/18

Article de Didier Bazy – La Cause Littéraire • 23 novembre 2018

#Jenaipasportéplainte Marie-Hélène Branciard – Préface de Marie Van Moere – 17,50 € (Livraison gratuite) – Septembre 2016 – Éditions du Poutan.

 

#Jenaipasportéplainte

Publié le 13 septembre 2015