Archives

À paraître: Juin 1940. Combats et massacres en Lyonnais de Julien Fargettas - SFHOM 19/05/2020

À paraître: Juin 1940. Combats et massacres en Lyonnais de Julien Fargettas – SFHOM 19/05/2020

Société française d’histoire d’outre-mer (SFHOM) – 19 mai 2020

À paraître (6 juin 2020) Juin 1940. Combats et massacres en Lyonnais (Tarare, Pontcharra, Bully, L’Arbresle, Lentilly, Lissieu, Chasselay, Saint-Germain, Champagne, Lyon) de Julien Fargettas aux éditions du Poutan.

“Juin 1940. Le 10, sur la Somme et l’Aisne, les dernières lignes de défense française ont cédé, le gouvernement a fui Paris et, le 17, Pétain a demandé à l’armée de cesser le combat… Les 19 et 20 juin pourtant, le 25e régiment de tirailleurs sénégalais reçoit l’ordre de « résister sans esprit de recul même débordé » pour tenter d’endiguer le déferlement des troupes allemandes sur les nationales 6 et 7, au nord de Lyon.
Quatre-vingts ans plus tard, l’historien Julien Fargettas, ancien officier de l’armée de terre, spécialiste des soldats noirs auxquels il a notamment consacré sa thèse de doctorat, revient pour nous sur les combats de Chasselay, objets de ses premières recherches.
Avec rigueur et clarté, il nous donne les éléments permettant de comprendre le pourquoi de cet engagement et de ces décennies de présence africaine en Lyonnais. Non sans émotion, il nous fait ensuite le récit des combats et des terribles massacres qui s’ensuivirent. Il s’interroge enfin sur les mémoires de cette tragédie et les manques du légitime hommage qui doit être rendu à ces hommes.”

Avec la contribution de Baptiste Garin, « Chasselay : anatomie d’un massacre », basée sur la découverte en 2019 de huit photographies allemandes qui documentent chacune des étapes de ce crime de guerre.

À paraître: Juin 1940. Combats et massacres en Lyonnais de Julien Fargettas – SFHOM 19/05/2020

Lire la suite…

Société française d’histoire d’outre-mer (SFHOM)

1940 – Combats et massacres en Lyonnais

 

 

Publié le 26 août 2015
Juin 1940, quand l'armée allemande massacrait des tirailleurs sénégalais - France 24 - 19/06/20

Juin 1940, quand l’armée allemande massacrait des tirailleurs sénégalais – France 24 – 19/06/20

France 24 – 19 juin 2020

En juin 1940, lors de la bataille de France, une série de massacres est perpétrée par l’armée allemande contre des soldats africains dans la région lyonnaise. Le plus emblématique s’est déroulé à Chasselay. Grâce à la découverte de clichés inédits, l’historien Julien Fargettas a mis en lumière cet épisode méconnu dans un nouvel ouvrage.

La peur se lit sur leurs visages. Terrifiés, les mains en l’air, ils sont conduits dans un champ. Un soldat allemand semble même esquisser un sourire. Ces prisonniers sentent que la situation est inhabituelle. Ces tirailleurs sénégalais de l’armée française n’ont plus que quelques minutes à vivre. Des Panzers s’apprêtent à leur tirer dessus. Ces chars ont été positionnés sur la route, juste à côté. Ils font feu à la mitrailleuse. Une quarantaine d’hommes s’écroulent au sol. Le 20 juin 1940, dans le Rhône, vient de se dérouler le massacre de Chasselay.

Dans son dernier ouvrage “Juin 1940, combats et massacres en Lyonnais” (Éd. du Poutan), l’historien Julien Fargettas a mis en lumière huit photographies inédites de cette exécution, les seules connues jusqu’à présent. Elles ont été découvertes récemment dans un vieil album acheté par un jeune collectionneur privé, Baptiste Garin. “Ce que révèlent ces clichés, c’est que c’était une action assez pensée. C’est assez troublant. Quand on regarde l’attitude des soldats allemands, il n’y a quasiment rien qui transparaît, presque comme s’ils étaient insensibles”, relate l’historien…

Lire la suite sur le site de France 24

France24Stéphanie TROUILLARD – 19 juin 2020

Juin 1940, quand l’armée allemande massacrait des tirailleurs sénégalais – France 24 – 19/06/20

DÉDICACE
Julien Fargettas présentera son livre Juin 1940 – Combats et massacres en Lyonnais le samedi 20 juin à 9h à la mairie de Chasselay dans le cadre du 80e anniversaire des combats de Montluzin et du massacre de 48 tirailleurs sénégalais par les Nazis.

Samedi 20 juin • 9h • Mairie de Chasselay
7 Rue du Promenoir, 69380 Chasselay

Juin 1940 – Combats et massacres en Lyonnais

 

Publié le 18 août 2015
Tirailleurs africains : le massacre oublié à Chasselay - TF1 - 21/06/20

Tirailleurs africains : le massacre oublié à Chasselay – TF1 – 21/06/20

TF1 – 21 juin 2020

A l’occasion des commémorations du massacre des tirailleurs africains à Chasselay, les équipes de TF1 ont réalisé un reportage. Avec les interviews de Baptiste Garin, Julien Fargettas et du maire de Chasselay


“Le massacre oublié” –  TF1Le 20 heures du dimanche 21 juin 2020

EXPOSITION
L’association Des Livres et des Histoires organise au Cuvier à Villefranche une exposition consacrée à ces événements : Chasselay 1940 : Anatomie d’un crime de guerre d’après l’ouvrage de Julien Fargettas avec les photographies découvertes en 2019 par Baptiste Garin.

17 au 24 juin Chasselay 1940 : Anatomie d’un crime de guerre
Le Cuvier57, boulevard Gambetta – 69400 Villefranche-sur-Saône
Ouverture de 10 h à 19 h – 10 h à 13 h le dimanche

Tirailleurs africains : le massacre oublié à Chasselay – TF1 – 21/06/20

Juin 1940 – Combats et massacres en Lyonnais

 

Publié le 16 août 2015
Chasselay questionne à la fois le racisme, le nazisme et la colonisation - le Point - 21/06/20

Chasselay questionne à la fois le racisme, le nazisme et la colonisation – le Point – 21/06/20

Le Point – 21 juin 2020

ENTRETIEN. Il y a 80 ans, les nazis commettaient l’un des pires massacres contre des soldats noirs. Un livre et une exposition reviennent sur cet épisode méconnu.

Il y a eu l’appel du 18 juin depuis Londres du général de Gaulle, mais le lendemain se déroulait l’un des pires massacres de soldats africains, morts pour la France. Alors que le 10, dans la Somme et l’Aisne, les dernières lignes de défense française cédaient, le gouvernement a fui Paris et, le 17, Pétain demande à l’armée de cesser le combat. Mais les tirailleurs sénégalais du 25e régiment reçoivent l’ordre de « résister sans esprit de recul, même débordés », pour tenter d’endiguer le déferlement des troupes allemandes sur les nationales 6 et 7, au nord de Lyon. Ces soldats vont se battre jusqu’à la mort, et être les victimes du racisme des Allemands.
(…)
Leur histoire ressurgit aujourd’hui grâce à des photos inédites retrouvées en 2019 par Baptiste Garin, un jeune collectionneur privé. Ces huit photos ont été ont été prises par un soldat allemand qui voulait garder un « souvenir » du périple meurtrier qui a caractérisé la campagne de France.
(…)
Si ces images permettent désormais de prendre conscience de ce qui s’est passé, seules elles ne suffisent pas. C’est là qu’entre en scène Julien Fargettas. Depuis vingt-cinq années, cet ancien militaire de 46 ans, spécialiste des soldats noirs auxquels il a notamment consacré sa thèse de doctorat, effectue un remarquable travail de recherche sur #Juin1940. Cet épisode lui est d’autant plus familier que sa famille connaît très bien le petit cimetière traditionnel de Chasselay, reconnaissable grâce à ce « tata » (enceinte sacrée en wolof) en terre ocre au milieu des pommiers. L’historien nous raconte avoir immédiatement reconnu la scène derrière les photos que lui a montrées Baptiste Garin. De ces dernières découvertes est né un ouvrage : “Juin 1940. Combats et massacres en Lyonnais” (Editions du Poutan) et une exposition ouverte depuis le 17 juin réalisée à l’initiative de l’ONAC-VG et le Groupe de recherche Achac à Chasselay”
 

Lire la suite sur le site du Point…

Le PointPropos recueillis par Viviane Forson – 21 juin 2020

Chasselay questionne à la fois le racisme, le nazisme et la colonisation – le Point – 21/06/20

EXPOSITION
L’association Des Livres et des Histoires organise au Cuvier à Villefranche une exposition consacrée à ces événements : Chasselay 1940 : Anatomie d’un crime de guerre d’après l’ouvrage de Julien Fargettas avec les photographies découvertes en 2019 par Baptiste Garin.

17 au 24 juin Chasselay 1940 : Anatomie d’un crime de guerre
Le Cuvier57, boulevard Gambetta – 69400 Villefranche-sur-Saône
Ouverture de 10 h à 19 h – 10 h à 13 h le dimanche

Juin 1940 – Combats et massacres en Lyonnais

 

Publié le 16 août 2015