Il faut souffrir pour être Beaujolais

21,00

Lucile Barbery

« Le Beaujolais est mondialement connu grâce au beaujolais nouveau. Ce petit vignoble situé au nord de Lyon exporte 40% de sa production. Derrière ce chiffre flatteur se c ache une réalité plus sombre.
Depuis la fin des années 2000, les vigneron.e.s du Beaujolais sont soumis.e.s à une dépression sans précédent. La surface totale du vignoble a diminué de 40 %, un tiers des exploitations a disparu et la vigne est la plus vieille de France. La moyenne d’âge des vigneron.e.s est de 50 ans, tandis qu’ils et elles sont confrontés à une révision massive de leurs pratiques viticoles encore majoritairement basées sur l’utilisation de produits de synthèse…

Description

Lucile Barbery

Il faut souffrir pour être Beaujolais

« Le Beaujolais est mondialement connu grâce au beaujolais nouveau. Ce petit vignoble situé au nord de Lyon exporte 40% de sa production. Derrière ce chiffre flatteur se cache une réalité plus sombre.
Depuis la fin des années 2000, les vigneron.e.s du Beaujolais sont soumis.e.s à une dépression sans précédent. La surface totale du vignoble a diminué de 40 %, un tiers des exploitations a disparu et la vigne est la plus vieille de France. La moyenne d’âge des vigneron.e.s est de 50 ans, tandis qu’ils et elles sont confrontés à une révision massive de leurs pratiques viticoles encore majoritairement basées sur l’utilisation de produits de synthèse.
Parallèlement, la forte attractivité lyonnaise fait tache d’huile et le Beaujolais attire de plus en plus de cadres et professions intermédiaires  : l’immobilier explose, transformant radicalement les campagnes. Face à cela, c’est l’ensemble d’un territoire dessiné par les vignes depuis des siècles qui doit se réinventer.
Entre lutte individuelle et organisation collective, les viticulteur.trice.s se battent pour faire vivre le Beaujolais.
C’est en suivant des vigneron.e.s des appellations beaujolais et beaujolais-villages que je raconte cette histoire. »
Lucile Barbery (photographe)

Il faut souffrir pour être Beaujolais Lucile Barbery – Album photographique couleur de 80 pages, format 22 x 16,5 cm – Prix public : 18,00 € – Éditions du Poutan. ISBN : 978-2-37553-121-1 – Sortie le 15 novembre  2021

8e salon des livres en beaujolais

 Lucile Barbery sera présente au salon Des Livres en Beaujolais
Le dimanche 21 novembre à Arnas  de 10 h à 18 h

Informations complémentaires

Dimensions 21 × 22.7 cm
Date parution

15 novembre  2021

Format

Album

Genre

Patrimoine, Régionalisme, Tourisme

ISBN

978-2-37553-121-1

Livraison

Participation aux frais de port

Nombre de pages

80

Vous aimerez peut-être aussi…