Ludovic Pozas: Je suis compositeur d’images - Le Progrès 16/03/2021

Ludovic Pozas: Je suis compositeur d’images – Le Progrès 16/03/2021

Le Progrès – 16 mars 2021

BAGNOLS

Ludovic Pozas, 47 ans, sur Bagnols depuis 5 ans, a été scénariste et coloriste pour les bandes dessinées Heroïc Fantaisy pendant 25 ans. Depuis 2018, il travaille comme illustrateur graphiste avec les Éditions du Poutan à Villefranche. Rencontre.

 “J’ai décidé de me recentrer sur mon travail d’illustrateur et je suis satisfait de ce tournant de carrière. J’ai illustré le livre de Jean-Baptiste Martin, Le Parler lyonnais et Beaujolais, les 200 mots les plus typiques expliqués et illustrés , sorti en novembre 2020 et c’était très intéressant. Je travaille aussi sur une nouvelle collection jeunesse – Une histoire de, sur les personnages célèbres de Lyon, et le premier né est Auguste et Louis, une histoire des frères Lumière , avec Marie-Hélène Branciard, scénariste.”
Avec cette bande dessinée, il suis content de contribuer à faire rêver les enfants et de partager avec eux un morceau d’histoire. « Je vais terminer le deuxième album : Jean-Marie Vianney, une histoire du curé d’Ars , pour lequel le défi est de le représenter enfant, de comprendre ses choix, de le faire vieillir et aussi de le rendre accessible sans le vulgariser. Ensuite ce sera L’histoire de Jean Moulin et la difficulté sera de raconter aux jeunes de moins de 12 ans, comment il est devenu résistant. »
Sa compagne Isabelle, professeure d’histoire, est coauteure pour cet ouvrage avec Marie Garnier, romancière jeunesse.
Pour la série Enzo de Marie, Ludovic Pozas a composé les couvertures et les dessins. Le personnage du prochain album de la collection Une Histoire de, sera Maurice Baquet, l’homme au violoncelle, originaire de Villefranche.
« C’est agréable pour un illustrateur de travailler sur une série avec de nouveaux personnages à créer. Je suis compositeur d’images et c’est un travail que j’adore. Ma liberté est dans la composition, pas dans l’interprétation. Je mets un point d’honneur que chaque image soit juste au détail près », explique l’illustrateur. Et ajoute « Cette période Covid ne m’empêche pas de travailler mais cela me manque de ne plus pouvoir rencontrer le public comme avant. »

Lire la suite…

Article et photo Catherine LAPOSTOLET • Le Progrès – 16 mars 2021

Ludovic Pozas: Je suis compositeur d’images – Le Progrès 16/03/2021

Auguste et Louis… Une histoire des frères Lumière

Enzo ou le pouvoir des oiseaux

Enzo et le mystère Lumière

Cibeins une école, une histoire

 

 

Publié le 6 août 2015