Archives

Bocuse raconté aux enfants - Marianne 11/06/2021

Bocuse raconté aux enfants – Marianne 11/06/2021


SAVEURS D’EN FRANCE
Marianne – 11 juin 2021

Bocuse raconté aux enfants
Ce grand chef est croqué avec malice dans un album jeunesse où se mêle le goût du devoir, de la vie, de la beauté et de la cuisine. PAR Périco Légasse.

Comme il aurait été heureux de parcourir ce livre. Né dans un univers où la jeunesse pouvait encore rêver en regardant par la fenêtre, Paul Bocuse se serait réjoui des mots et des dessins qui résument sa vie. Et dont l’auteur de ces lignes a eu le plaisir et l’honneur de signer la préface.
(…)
C’est à Collonges-au-Mont-d’Or, en savourant cette prodigieuse cuisine, que grands-parents et petits enfants abolissent la frontière des âges pour s’évader au pays des merveilles. Le sentiment d’euphorie collective y est tel que l’on se sent presque en famille avec la tablée voisine.
Ceux qui eurent la chance, il en reste quelques-uns, de voir le maître traverser la salle à manger en saluant les habitués ou en félicitant les nouveaux venus, ont vécu quelque chose de magique. Cette magie ressort des textes de Marie-Hélène Branciard et des dessins de Morgane Malapert, comme s’évadent les fumets exquis des mets servis chez Bocuse, avec une fraîcheur naturelle. Relatées avec la simplicité, mais aussi une pointe de malice et pas moins d’humour, qu’impose la description d’un personnage aussi complexe à une génération dont les repères n’ont plus rien à voir avec ceux de l’époque du héros, les étapes de la vie de Paulo des bords de Saône témoignent d’un tempérament bien trempé.

Lire la suite sur le site de Marianne…

Bocuse raconté aux enfants - Marianne 11/06/2021

 

Marianne – Article de Périco Légasse 11 juin 2021 

Paulo des bords de Saône – Une histoire de Paul Bocuse

 

Publié le 1 août 2015
#Jenaipasportéplainte Marie-Hélène Branciard - Polars et romans noirs 21/06/21

#Jenaipasportéplainte de Marie-Hélène Branciard – Polars et romans noirs 21/06/21

Blog Polars et romans noirs – 21 juin 2021

#Jenaipasportéplainte, un roman engagé et dérangeant…

Il est toujours intéressant de découvrir un polar différent : une fiction lesbienne contemporaine et militante; sur une thématique toujours d’actualité, la violence envers les femmes, l’homophobie et les préjugés; la traque de violeurs en séries, la peur de dénoncer, de porter plainte. Le tout campé dans l’omniprésence des outils électroniques de partage d’information : courriels cryptés, réseaux sociaux officiels et marginaux, blogues au service d’une bande d’amis solidaires et prêts à tout pour se venger.

(…) Il faut souligner le style original de Marie-Hélène Branciard dont le texte alterne comme des photos polaroid dans lesquelles apparaissent les différents protagonistes au gré du récit. Ce qui contribue à alimenter un bon suspense jusqu’à la chute finale qui nous laisse anticiper le pire. (…) #Jenaipasportéplainte est un roman engagé dérangeant qui met aussi en scène d’odieux truands (patrons, ripoux et politiciens) impliqués et prêts à tout pour éviter la condamnation et la découverte de la vérité, qui dénonce l’injustice et l’incapacité parfois des forces de l’ordre de pouvoir incriminer les coupables d’actes criminels.

Lire l’article complet sur le blog de Michel Roberge – Polars et Romans noirs…

Article de Michel Roberge • 21 juin 2021

#Jenaipasportéplainte

Publié le 31 juillet 2015