Archives

ma tv en beaujolais 131219

MA TV en Beaujolais 18/12/13 – Les Remparts de Villefranche en Beaujolais

MA TV en Beaujolais 18 décembre 2013

« Les remparts de Villefranche en Beaujolais », Philippe Branche.

C’est au milieu du XIIe siècle, alors que leur seigneurie s’étend au delà de la Loire et de la Saône, que les Beaujeu décident la fondation de Villefranche. Il s’agit de profiter de ce lieu de passage et d’échange et également de faire pièce à leurs puissants voisins du sud : les Chanoines comtes de Lyon qui menacent le Beaujolais depuis leur château des tours, à Anse.
Dès sa naissance, la ville nouvelle doit s’entourer de remparts. Cette enceinte délimite une zone de liberté et de franchises tout en protégeant la population des périls extérieurs. Pendant plus de six siècles, ces hauts murs et ces tours vont permettre à Villefranche de prospérer en sécurité pour devenir au début du XVIe siècle la capitale du Beaujolais.
Dans une première partie, Philippe Branche, nous explique comment les Caladois se sont organisés pour bâtir ces fortifications et pour les défendre durant les nombreuses agressions et les différents sièges que dû subir la ville. Son récit prend fin en 1804, lorsque les édiles décident d’abattre les murailles pour permettre l’expansion urbaine : l’enceinte compte alors quatre portes et trente-deux tours ; elle mesure 1840 mètres de long.
Dans un second temps, ce fin connaisseur de l’histoire locale nous entraîne dans les rue du vieux Villefranche pour une véritable visite guidée des fortifications qu’il reconstitue pour nous à partir des quelques vestiges qui subsistent et de l’impressionnante documentation (texte, plans, illustrations) qu’il a su réunir… »

Les remparts de Villefranche en Beaujolais Philippe Branche – Préface de Bernard Perrut – Éditions du Poutan – 2013

Ma TV en Beaujolais : Interview de Philippe Branche par François Riche pour Les remparts de Villefranche en Beaujolais aux Éditions du Poutan.

Publié le 21 septembre 2016
progres 160404

Le Progrès 04/04/16 – Villefranche-sur-Saône, un vaisseau protégé par 2 000 mètres de fortifications

Le Progrès 4 avril 2016

La Calade ne s’est pas construite en un jour

« Construite en forme de navire, autour de sa rue principale, grande route de Bourgogne, Villefranche dont la vocation était avant tout commerciale, a rapidement été fortifiée pour permettre son développement en toute sécurité et assurer sa protection face à d’éventuels pilleurs. 1 840 mètres d’enceinte sont alors construits, au fil des ans, ainsi que quatre portes: la porte d’Anse (au sud) ; la porte des Abreuvoirs (à l’ouest) ; la porte des Fayettes (à l’est) et la porte de Belleville (au nord) et pas moins de 32 tours. En 1804, avec pour objectif l’expansion urbaine, les autorités caladoises décident de faire démolir ces hauts murs. Aujourd’hui, seules quelques tours et 150 mètres de remparts subsistent dans la ville. »

Lire la suite

C’est au milieu du XIIe siècle, alors que leur seigneurie s’étend au delà de la Loire et de la Saône, que les Beaujeu décident la fondation de Villefranche. ll s’agit de profiter de ce lieu de passage et d’échanges et également de faire pièce à leurs puissants voisins du sud : les Chanoines comtes de Lyon qui menacent le Beaujolais depuis leur château des Tours, à Anse.

Les remparts de Villefranche en Beaujolais Philippe Branche – Préface de Bernard Perrut – Éditions du Poutan – 2013

Le Progrès 04/04/16

Publié le 7 novembre 2015
ma tv en beaujolais 161020

Ma TV en Beaujolais 20/10/16 – DVD Victor Vermorel

Ma TV en Beaujolais – 20 octobre 2016

DVD – Victor Vermorel, Un industriel caladois aux multiples facettes

« Afin de mieux cerner la personnalité et le génie particulier de Victor Vermorel dont l’action fut déterminante non seulement dans le machinisme agricole, mais également dans la recherche agronomique, l’automobile, l’édition, l’urbanisme ou la vie politique… Colette et Daniel Cherasse ont réuni les témoins les plus qualifiés.
Réalisant les prises de vues dans les demeures où vécut l’industriel, chez les collectionneurs ou dans les lieux de conservation des fonds qui lui sont consacrés, ils ont donné la parole à Lucien Béatrix, Philippe Branche, Bertrand Chatelet, Maurice Chazalet, Guy Claudey, Dominique Coin, Pascal Gayot, Laurence Petit, Jean-Jacques Pignard et Françoise Texier afin de faire le portrait de ce Caladois aux multiples facettes.»

Ma TV en beaujolais – Agenda Culture Loisirs et Sorties

Ma TV en beaujolais – 20/10/16

ACHETER CE DVD
Publié le 7 octobre 2015
Le Progrès Beaujolais 170127

Le Progrès 27/01/17 – Conscrits : trois auteurs à rencontrer

Le Progrès Beaujolais 27 janvier 2017
Article de Anne Cordon

Conscrits : trois auteurs des éditions du Poutan à rencontrer

Philippe Branche, Janine Meaudre ou encore Jean-Louis Bellaton. Vous connaissez sans doute déjà ces trois auteurs du Beaujolais. À l’occasion de la fête des conscrits, vous pourrez les rencontrer ce samedi 28 janvier, dans différents lieux de la ville.

Les éditions du Poutan sont spécialisées dans l’histoire locale, le patrimoine mais aussi les auteurs régionaux. Leur créateur, l’éditeur Jacques Branciard, a eu l’idée de mettre à l’honneur trois de ses auteurs pour un coup de projecteur sur leurs ouvrages qui traitent du Beaujolais. Clin d’œil à cette tradition centenaire qui va enflammer Villefranche en fin de semaine mais également toutes les communes de la région pendant plusieurs mois.

Philippe Branche
Historien et acteur de la Maison du patrimoine de Villefranche, Philippe Branche présentera deux de ses ouvrages : Les Remparts de Villefranche en Beaujolais, visite guidée des fortifications de la ville et Les Conscrits de Villefranche, du Beaujolais et d’ailleurs, pour tout savoir sur cet élément du patrimoine local. Ce dernier ouvrage, écrit en collaboration avec Jean Prost et Julien Verchère, vient d’être réédité, avec un bonus : un avant-propos de Christophe Billaud, président de l’interclasse en « 7 ».

Janine Meaudre
Janine Meaudre vous fera découvrir les Trésors cachés de Villefranche-sur-Saône et l’ouvrage Chapelles en Beaujolais. Un album où ses textes accompagnent les photographies de René Boncompain. Ils ont réussi le pari de toutes les visiter et de les compiler dans un voyage à la découverte de trésors connus ou méconnus.

 Jean-Louis Bellaton
Passionné d’écriture, d’histoire et du pays qui l’a vu naître, Jean-Louis Bellaton présentera son dernier roman Une Vierge de bois blond. Ce 6e ouvrage raconte la fin d’un village rural lors de la construction d’une ville nouvelle. Si la nature, l’amour, la mort, sont les thèmes récurrents de ses ouvrages, la nostalgie d’un monde perdu est encore plus présente dans ce roman que dans les précédents.

Anne CordonLe Progrès/Beaujolais/Villefranche-sur-Saône – 27 janvier 2017.

Samedi 28 janvier
De 10 h  30 à 12 h 30
Simply Market Villefranche-sur-Saône
420 rue Philippe Héron, 69400 Villefranche-sur-Saône
• De 15 h  30 à 18 h 00
Cultura Villefranche-sur-Saône
ZC La Lagune, 1820 route de Frans, 69400 Villefranche-sur-Saône

Publié le 3 octobre 2015