Archives

Le Patriote Beaujolais Librairie Uera 151003

Le Patriote 03/10/15 – Les écrivains du Beaujolais s’exportent à Villeurbanne

Laurence Chopart dans Le Patriote Beaujolais – 03 octobre 2015

« Les écrivains du Beaujolais s’exportent à Villeurbanne »

Des auteurs Caladois et du Beaujolais étaient invités ce matin à l’inauguration de la Librairie des écrivains à Villeurbanne. Leurs ouvrages sont en vente dans ce nouvel espace.
Les Éditions du Poutan, dont le siège est implanté à Gleizé et qui publient de nombreux auteurs du Beaujolais, ont désormais toute leur place à la Librairie des écrivains gérée par l’UERA (l’Union des Écrivains Rhône-Alpes), à la cité des Antiquaires, boulevard Stalingrad à Villeurbanne.
Lire la suite….

Le Patriote Beaujolais


Jacques Bruyas, Jacques Branciard (Editions du Poutan), Simone Volgelgesang, auteur, Marie-Hélène Branciard, webmaster
Jacques Bruyas
(Président UERA), Jacques Branciard (Éditions du Poutan),

Simone Vogelgesang (Présidente Des Livres et des Histoires),
Marie-Hélène Branciard (auteure).

Publié le 25 novembre 2015
le patriote beaujolais 151210

Le Patriote 10/12/15 – 2 auteurs en dédicace à la Librairie Develay

Cédric Blanc dans Le Patriote Beaujolais – 10 décembre 2015

« Éditions du Poutan : 2 auteurs en dédicace samedi. »

le patriote beaujolais develay 151217


La Passe
– Roman de Jean-Louis Bellaton
DÉDICACE Le samedi 12 décembre – Librairie Develay (1024, rue Nationale) à partir de 15h. Villefranche-sur-Saône – Première mise en vente.

Avec La Passe, il s’agit toujours pour Jean-Louis Bellaton d’explorer un monde perdu qui lui est cher. Mais dans ce roman d’initiation, il est avant tout question d’un sujet aussi intemporel qu’universel : la découverte de la féminité et de ses mystères par un adolescent…

Les loups du remordsMarie-Hélène Branciard
DÉDICACE le samedi 12 décembre – Librairie Develay (1024, rue Nationale) à partir de 15h. Villefranche-sur-Saône – Première mise en vente.

le patriote beaujolais 151210 2Fin des années quatre-vingt, cinq étudiants en arts plastiques partagent un appartement à Paris. La vie est belle… Après trois années d’études, d’insouciance et l’obtention de leur diplôme, elle l’est un peu moins : ils décident d’aller tenter leur chance ailleurs…
Les années passent, chacun refait sa vie à New York, San Francisco, Paris, Lyon ou Berlin. Ils s’écrivent, se téléphonent, jusqu’au jour ou Vanda, la photographe, disparaît…
“C’est une histoire d’amitié truffée de flashbacks, qui fait prendre au temps des minutes de traverse, qui les lui vole parfois. Le roman d’une bande, le roman de toutes les bandes. Parce qu’on a forcément connu un Antoine, une Vanda, un Édouard. Leur peau tannée aux néons des nuits parisiennes, leurs oreilles caressées par les stridences électriques du rock, leur poitrine gonflée par les aspirations de la jeunesse, leur âme ouverte au monde, libérée de toute entrave.”
Préface Olivier Martinelli

Le Patriote 10/12/15

Publié le 18 novembre 2015
Quatre Sans Quatre Webzine 151210

Quatre Sans Quatre 10/12/15 – Les loups du remords – Marie-Hélène Branciard

Psycho-Pat dans Quatre Sans Quatre Webzine – 10 décembre 2015

« Chronique Livre : LES LOUPS DU REMORDS de Marie-Hélène Branciard »

L’avis de Quatre Sans Quatre
« Lecture fort agréable, le roman est parfaitement construit pour garder un rythme efficace tout en relatant les péripéties de jeunesse du groupe d’amis et les recherches actuelles. L’introspection de Vanda, sa reconstruction/rédemption au milieu de personnages au passé encore plus lointain et plus « digéré », est parfaitement rendue et cohérente. Les Loups du Remords se lit sur plusieurs niveau, l’intrigue, bien sûr, mais aussi la douce ou amère nostalgie de nos jeunesses enfuies, le jeu subtil des sentiments avoués ou non. Marie-Hélène Branciard écrit bien, maitrise ses personnages et son histoire. Un très beau premier roman. »

Lire l’article sur Quatre Sans Quatre Webzine….

Les loups du remords - Marie-Hélène Branciard

Les loups du remordsMarie-Hélène Branciard

Fin des années quatre-vingt, cinq étudiants en arts plastiques partagent un appartement à Paris. La vie est belle… Après trois années d’études, d’insouciance et l’obtention de leur diplôme, elle l’est un peu moins : ils décident d’aller tenter leur chance ailleurs…
Les années passent, chacun refait sa vie à New York, San Francisco, Paris, Lyon ou Berlin. Ils s’écrivent, se téléphonent, jusqu’au jour ou Vanda, la photographe, disparaît…
“C’est une histoire d’amitié truffée de flashbacks, qui fait prendre au temps des minutes de traverse, qui les lui vole parfois. Le roman d’une bande, le roman de toutes les bandes. Parce qu’on a forcément connu un Antoine, une Vanda, un Édouard. Leur peau tannée aux néons des nuits parisiennes, leurs oreilles caressées par les stridences électriques du rock, leur poitrine gonflée par les aspirations de la jeunesse, leur âme ouverte au monde, libérée de toute entrave.”
Préface Olivier Martinelli

A écouter également, l’émission Des Polars et des Notes #18 :

Des Polars et des Notes

« Les Loups du Remords – Marie-Hélène Branciard – Éditions du Poutan : un roman entre nostalgie et quête initiatique. Une bande d’amis, soudée pendant des années d’études parisiennes, dispersée par la vie d’après, et soudain réunie par la disparition de l’une d’entre eux…avec beaucoup d’excellente musique, un très beau roman. »

Quatre Sans Quatre 10/12/15

ACHETER CET OUVRAGE

 

 

Publié le 17 novembre 2015
Le Progrès 16-02-02 - Deux auteurs en dédicace à la librairie Fantasio

Le Progrès 02/02/16 – Deux auteurs en dédicace à la librairie Fantasio

Le Progrès Villeurbanne – 2 février 2016

Deux auteurs en dédicace à la librairie Fantasio !

« Samedi, à partir de 15 heures, la librairie Fantasio recevra deux auteurs des éditions beaujolaises du Poutan. Marie-Hélène Branciard pour Les loups du remord , l’histoire d’une bande d’artistes éparpillés après leurs d’études et qui ont refait leur vie aux quatre coins du monde. Une histoire d’amour, d’amitié et de secrets de famille. La seconde, Norlane Deliz, pour son roman La voleuse , une ode à la ville de Lyon. Entre Rhône et Saône, on aime avec elle se perdre dans les pas de sa mystérieuse héroïne Lou-Anne.. »

Lire la suite

Les loups du remords - Marie-Hélène Branciard

Les loups du remordsMarie-Hélène Branciard

Fin des années quatre-vingt, cinq étudiants en arts plastiques partagent un appartement à Paris. La vie est belle… Après trois années d’études, d’insouciance et l’obtention de leur diplôme, elle l’est un peu moins : ils décident d’aller tenter leur chance ailleurs…
Les années passent, chacun refait sa vie à New York, San Francisco, Paris, Lyon ou Berlin. Ils s’écrivent, se téléphonent, jusqu’au jour ou Vanda, la photographe, disparaît…

la voleuseLou-Anne parcourt la ville, en vole les images. Chez elle, elle écrit au feutre coloré sur des papiers bruns, roses ou bleus pales… Des papiers poèmes qui vont en rejoindre d’autres dans un coffre en bois… Entre Saône et Rhône, elle rencontre Alessandro. Ils tombent amoureux. Journaliste, Sandro tente d’élucider le mystère des disparitions lyonnaises : un pingouin géant, des livres de poésie, Victor Ombrès, une mère et sa fille… Où sont-ils tous passés ?

La voleuse – Norlane Deliz – 17,50 € – Éditions du Poutan – Novembre 2015.

Publié le 13 novembre 2015
les lectures du hibou 160214

Les lectures du hibou 14/02/16 – Les loups du remords de Marie-Hélène Branciard

Denis ArnoudLes lectures du hibou – 14 février 2016

 » Les loups du remords de Marie-Hélène Branciard aux éditions du Poutan »

« J’ai plongé dans ce roman ne remontant à la surface qu’à la dernière page. La construction du roman alternant les chapitres sur l’enquête des amis et l’introspection de Vanda, la plume pleine de rythme de l’auteur, les dialogues ciselés et la profondeur psychologique des personnages font de ce livre un excellent moment de lecture. Les références musicales qui émaillent le texte m’ont totalement immergé dans cette fin des années 1980. En suivant les quatre compères, j’ai pris un bain d’adolescence comme disait Aznavour. » »

Lire l’article sur le site « Les lectures du hibou »….

Les loups du remords - Marie-Hélène Branciard

Les loups du remordsMarie-Hélène Branciard

« Les loups du remords est le roman du passage de l’adolescence à l’âge adulte. L’âge des premiers bilans, celui où l’on s’interroge sur sa jeunesse, où on apprend à vivre avec les casseroles du passé, à les surmonter. L’âge où l’on regarde ses jeunes années avec nostalgie et où l’on se rend compte que les secrets, les non-dits nous empêchent d’avancer de nous construire. » Denis Arnoud

Lectures du hibou 14/02/16

ACHETER CET OUVRAGE

 

 

Publié le 10 novembre 2015
cinearscene loups 160311

Cineartscene 11/03/16 – 1er roman de Marie-Hélène Branciard

Emmanuelle BlanchetCineartscene – 11 mars 2016

Semaine littéraire : focus sur un ouvrage : Les Loups du remords, 1er roman de Marie-Hélène Branciard.

« On sait qu’on ne lâchera pas ce livre avant la fin. On sait qu’on sera troublé et ému par l’aventure : une enquête haletante pour retrouver une amie mystérieusement disparue, prétexte à de beaux et doux-amers flash-back sur les années 1990, avec bande-son ad hoc, des Smiths aux Stray Cats.
Les chapitres s’enchainent avec facilité, alternant enquête proprement dite et journal intime introspectif de Vanda, partie sans laisser d’adresse. Par une écriture et une construction aussi maitrisées que fluide, Marie-Hélène Branciard parvient à nous embarquer avec sa bande dont chaque personnages nous reste en mémoire, comme si on les avait tous connus, dans une autre vie. »

Lire l’article sur le site « Cineartscène »….

Les loups du remords - Marie-Hélène Branciard
Extrait :
« Il enclencha une autre cassette… Tom Waits se glissa à la place du mort… “Hope I don’t fall in love with you”… Antoine frissonna. Les slides guitar agissaient sur sa mémoire, embarquant tout sur leur passage. Ce soir, il n’y avait rien à faire. Peut-être à cause de sa destination, peut-être parce qu’il n’avait plus envie de lutter… Toujours est-il que les souvenirs franchirent allègrement tous les barrages. Il y eut d’abord quelques visages hilares… deux poules bleues… Trop tard : il ne pouvait plus revenir en arrière. Sa voiture fonçait vers Paris et il se laissa envahir…”

Cineartscène 11/03/16

ACHETER CET OUVRAGE

 

 

Publié le 9 novembre 2015
les lectures du hibou 160424

Lectures du hibou 24/02/16 – Souvenirs de lecture de Marie-Hélène Branciard

Denis ArnoudLes lectures du hibou – 24 février 2016

« Souvenirs de lecture 31 : Marie-Hélène Branciard »

« Comme l’écriture par la suite, la lecture était un refuge, elle m’embarquait sur son tapis volant là où rien ne pouvait m’atteindre. »

« Après les livres d’enfance, il y a eu plusieurs auteurs que j’ai découverts à l’adolescence et qui ne m’ont plus quittée : Patrick Modiano, Françoise Sagan, Scott Fitzgerald… S’il fallait en choisir un pour l’emmener sur une île déserte, je prendrais Scott Fitzgerald… Pour ses romans – « Tendre est la nuit », « Les Heureux et les Damnés » – et surtout pour ses nouvelles, celles du recueil « Un diamant gros comme le Ritz ». J’adore cet auteur, sa façon de nourrir son écriture de ses fêlures et d’enchanter l’Amérique des années folles et de la génération perdue.
(…)
 » Je ne sais pas si Fitzgerald a influencé mon désir d’écrire, qui est venu plus tard, avec John Fante, mais j’ai sûrement gardé au fond de moi un peu de sa solitude, de son romantisme et de sa ténacité. Du moins je l’espère… »

Lire la suite…

Biographie
Née au XXème siècle au Sahara, j’ai vécu à Lyon, Paris et Dijon. Après des études de sociologie, j’ai été successivement pigiste pour des magazines de Mode, chargée d’études sociologiques et journaliste. J’ai animé pendant longtemps un site web dédié à l’emploi et à l’environnement.
Actuellement webmaster pour le site du salon Des Livres en Beaujolais, je travaille sur un troisième roman et je tiens un blog dédié au design et à l’écriture. Mon 2e roman #Jenaipasportéplainte paraîtra en septembre 2016 aux éditions du Poutan.

Les loups du remords - Marie-Hélène Branciard

Les loups du remords

« Les loups du remords est le roman du passage de l’adolescence à l’âge adulte. L’âge des premiers bilans, celui où l’on s’interroge sur sa jeunesse, où on apprend à vivre avec les casseroles du passé, à les surmonter. L’âge où l’on regarde ses jeunes années avec nostalgie et où l’on se rend compte que les secrets, les non-dits nous empêchent d’avancer de nous construire. » Denis Arnoud

 

978 2 37553 002 3

 

#Jenaipasportéplainte

AVEC CE POLAR DÉJANTÉ, Marie-Hélène Branciard joue avec nos nerfs et nous balade d’une opération street-art aux aventures tumultueuses d’une blogueuse enragée. Noir, émouvant, hors-la-loi, #Jenaipasportéplainte explore des zones qui nous touchent tous: la solitude des ultra connectés, la soif éternelle de trouver l’âme sœur, l’espoir de donner un sens à un univers qui part en vrille.


 

 

 

Publié le 9 novembre 2015