Meyzieu à l’aube du Siècle des Lumières

21,00

Guy Milou

Meyzieu à l’aube du Siècle des Lumières – Un village du Velin en 1701

Le parcellaire de Meyzieu de 1701 est un document fiscal. Comme tel, il était bien utile aux autorités de l’époque pour faire payer l’impôt aux « rentiers de la terre », aux laboureurs, comme aux plus modestes propriétaires. Pour cette raison il recèle une foule d’informations sur la vie quotidienne de nos ancêtres ; même si elles ne sont pas toujours faciles à appréhender.

Description

Guy Milou

Meyzieu à l’aube du Siècle des Lumières – Un village du Velin en 1701

Le parcellaire de Meyzieu de 1701 est un document fiscal. Comme tel, il était bien utile aux autorités de l’époque pour faire payer l’impôt aux « rentiers de la terre », aux laboureurs, comme aux plus modestes propriétaires. Pour cette raison il recèle une foule d’informations sur la vie quotidienne de nos ancêtres ; même si elles ne sont pas toujours faciles à appréhender.

Le travail d’historien de Guy Milou a consisté à les analyser, à les classer, à les cartographier, à les recouper avec celles provenant d’autres sources, afin d’en tirer la substantifique moelle et de pouvoir nous faire le portrait de la petite communauté majolane à l’aube du Siècle des Lumières. Les multiples cartes qu’il a réalisées associent le Meyzieu de 1701 à la ville d’aujourd’hui. Axes de communication, habitat, activités agricoles, valeur des terres, familles implantées sur les différentes parcelles… cet ouvrage nous permet réellement de pénétrer la vie quotidienne des Majolans à la fin du règne de Louis XIV.

Guy Milou

guy milou

Cet agrégé d’histoire est né à Dijon en 1946. Sa carrière, il l’a d’abord consacrée à l’enseignement – que ce soit dans les lycées français de Rabat et de Sao Paolo ou encore à l’Université de Bourgogne – avant d’exercer les fonctions de proviseur de 1995 à 2011.

Sa passion pour le métier d’historien, il la doit sans doute à son maître médiéviste Robert Foltz, sous la direction duquel il a publié L’évolution du Bailliage de Dijon au XVe siècle. Elle l’animait toujours quand avec ses élèves et avec l’appui de la municipalité des Fourgs dans le Haut Doubs, il créa le musée d’Arts et Traditions Populaires de la ville, ou encore quand il publia Tavaux au fil de ses rues et La presse de la Côte d’Or entre les deux guerres.

Elle le tenait encore quand il prit sa retraite à Meyzieu et que les archivistes de la cité lui firent découvrir le parcellaire de 1701…

Meyzieu à l’aube du Siècle des Lumières – Un village du Velin en 1701 – Guy Milou – éditions du Poutan – Septembre 2016 – 21€

Informations complémentaires

ISBN

978-2-375530-04-7

Date parution

Septembre 2016

Nombre de pages

288

Format

Broché

Genre

Histoire, Patrimoine, Régionalisme, Tourisme

Livraison

Livraison gratuite