Dormir c’est mourir un peu…

12,00

Dormir c’est mourir un peu…

Jacques Bruyas et Gilbert Sterlini

Une enquête de l’inspecteur Bonnier !

Dormir c’est mourir un peu… n’est pas un titre ordinaire pour ce polar, car Gilbert Sterlini qui l’avait proposé dès le début de sa collaboration avec Jacques Bruyas , en relisait quelques feuillets lorsqu’il s’endormit pour une sieste d’éternité.
Journaliste, intarissable baroudeur, jamais à court d’anecdotes et d’histoires plus truculentes les unes que les autres Gilbert Sterlini avait répondu avec délectation à l’invitation de Jacques Bruyas d’écrire un roman policier à double-mains…

En stock

Description

Dormir c’est mourir un peu…

Jacques Bruyas et Gilbert Sterlini

Une enquête de l’inspecteur Bonnier !

Dormir c’est mourir un peu… n’est pas un titre ordinaire pour ce polar, car Gilbert Sterlini qui l’avait proposé dès le début de sa collaboration avec Jacques Bruyas , en relisait quelques feuillets lorsqu’il s’endormit pour une sieste d’éternité.
Journaliste, intarissable baroudeur, jamais à court d’anecdotes et d’histoires plus truculentes les unes que les autres Gilbert Sterlini avait répondu avec délectation à l’invitation de Jacques Bruyas d’écrire un roman policier à double-mains.
Jacques Bruyas après avoir réveillé l’inspecteur Bonnier à l’occasion de la réédition de Larochetard a donc repris et terminé ce projet selon les quelques indications ou observations laissées par son ami et en à fait la 4e enquête du flic de la Croix-Rousse et du Beaujolais.

Dormir c’est mourir un peu… égratigne quelques bourgeois lyonnais, assassine à qui mieux-mieux dans le milieu théâtral de province et évoque les abominations de la Guerre d’Algérie et ses irrémédiables séquelles dans la chair et plus encore, peut-être, dans l’esprit des hommes.

Information complémentaire

Format

Broché

Genre

Polar

Vous aimerez peut-être aussi…